Voici, aujourd'hui, la seconde page de mon album "Fenêtres sur le monde".

Elle est consacrée au Château de Castelnaud, en Dordogne.

Castelnaud

Voici ma page :
Scan10013

La fenêtre, à droite, s'ouvre sur une citation d'Anthelme Brillat Savarin :

DSC08912

Convier quelqu'un, c'est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu'il est sous votre toit.

Et, comme la précédente, elle révèle le journaling lorsqu'elle est pliée :
Scan10015

Cette fois-ci, il s'agit de la véritable histoire du château, que, compte tenu de sa complexité, j'ai simplifié au maximum.

Voici ce qu'il dit :
" En 1215, Bernard de Casnac, partisan des Cathares, reprend à Simon de Montfort, meneur de la croisade contre les albigeois un an auparavant, le château que ce dernier lui avait subtilisé.
Mais quelques mois plus tard, sur ordre de l'Archevêque de Bordeaux, Castelnaud est brûlé.
Reconstruit au cours du XIIIè siècle, Castelnaud devient rapidement une des principales places fortes du Périgord, rival notoire de Beynac son voisin et frère ennemi.
Pendant  la guerre de 100 ans, proies successives des Anglais et des Français, Beynac et Castelnaud, sans cependant s'affronter directement, passent par la voie de mariages et d'influences, alternativement d'un camp à l'autre.
Ainsi, Castelnaud change-t-il sept fois de camp avant d'être définitivement rattaché au Royaume de France au milieu du XVè siècle.
Abandonné à la Révolution française, le château, envahi par la végétation, devient, au XIXè, carrière de pierres pour le village.
En 1966 enfin, il est classé monument historique et rénové progressivement. Aujourd'hui, il est le plus visité de la région."


Bonne journée !!!